Special Olympics France : Coralie en stage au cœur de l’olympisme

Entretien avec Coralie Michelot, étudiante en 3ème année et en stage au sein de l’association Special Olympics France en tant que Chargée de communication.

Fan de sport depuis plusieurs années et pratiquante de squash depuis l’âge de 8 ans, Coralie a toujours aimé l’émotion et la ferveur que l’on peut vivre et ressentir sur le terrain, dans un stade, auprès des équipes et des athlètes. Parce qu’il est celui qui recueille les premières réactions d’après-matchs et des plus grandes compétitions, le métier de journaliste sportif l’a toujours passionnée. Encore aujourd’hui très masculin, ce métier compte des journalistes sportives emblématiques, de Carine Galli à Isabelle Lthurburu.

En intégrant l’ISG Sport Business Management dès la 1ère année en 2020, Coralie a pu découvrir tous les univers du sport et rencontrer des personnalités du monde du sport. Pour son stage de 3ème année, Coralie a pu décrocher ce stage au sein de Special Olympics France, la 1ère organisation dédiée à l’épanouissement par le sport des personnes en situation de handicap, après avoir participé à un Career Meeting organisé par l’école. Créé aux Etats-Unis en 1968, le mouvement Special Olympics rassemble aujourd’hui plus de 5 millions de sportifs et bénéficie de la reconnaissance du CIO (Comité International Olympique). En France, Special Olympics, reconnue d’utilité publique, travaille avec un réseau de partenaires pour offrir à des enfants, des adolescents et des adultes la possibilité de vivre la ferveur autour des grandes compétitions sportives.

Bonjour Coralie, parle-nous de tes missions en tant que Chargée de communication

Je suis Chargée de communication pour Special Olympics France. Cela revêt plusieurs aspects.

Je m’occupe principalement du community management, donc de relayer les événements auxquels les athlètes participent via nos réseaux sociaux, d’Instagram à LinkedIn. Je suis en lien constant avec la communauté qui nous suit sur les réseaux sociaux. Je partage avec eux tout ce que l’association fait au quotidien grâce à un planning éditorial. Mes missions sont aussi de créer du contenu pour le site web de Special Olympics France et de mener des actions auprès du service presse.

Je communique aussi sur les actions menées par l’association. Nous organisons des courses solidaires de 10km avec les entreprises du réseau de l’association, de la marche à la course. J’ai pu me déplacer dans différentes villes de France, de Narbonne à Strasbourg en passant par Lyon et la région parisienne. Un meeting de natation est également organisé pour nos athlètes à Valbonne pendant un weekend, en immersion.

L’un de mes plus beaux souvenirs est évidemment ma participation aux Jeux mondiaux à Berlin, parrainés par Alain Bernard, que j’ai pu vivre avec tous les athlètes et les collaborateurs de l’association pendant 15 jours. De la Cérémonie d’ouverture aux compétitions, j’ai été agréablement surprise par l’émotion et l’intensité que peut apporter ce type d’événements. Nous étions tous ensemble, unis avec toutes les délégations pour vivre un moment unique autour des valeurs du sport.

Quelles compétences as-tu pu acquérir au sein de Special Olympics France ?

Ce stage m’a apporté beaucoup de compétences personnelles et professionnelles.

Dans un premier temps, je dirais que j’ai pu développer mon aisance à l’écrit et ma créativité pour communiquer sur les réseaux sociaux. Créer du contenu et le partager auprès d’une communauté engagée, c’est vraiment une première pour moi. Dans mon parcours, nous sommes souvent sollicités par des marques ou des clubs pour répondre à des briefs, en mode agence. Nous nous confrontons aux enjeux du secteur et savons que la bonne gestion et la maitrise du social media management sont des compétences clés recherchées par les entreprises.

Tout au long de mon stage, j’ai aussi pu quantifier mes actions sur les réseaux sociaux en faisant un bilan des performances de la stratégie social media en place. Cela m’a permis d’adapter mes contenus, mes visuels en fonction des attentes du public.  Suivre et analyser ces KPI de réseaux sociaux m’a permis d’évaluer l’efficacité de mes actions, et d’ajuster les contenus et les visuels pour améliorer les retombées.

Je peux aujourd’hui dire que je maitrise l’univers digitale autour du social media. Je pourrais mettre en avant ces compétences dans mon CV lors de mes prochaines expériences professionnelles : gérer des communautés et engager autour d’une marque mais aussi faire le bilan de chaque action menée.

Quels sont tes futurs projets professionnels ?

Je poursuis mon parcours en 4ème année à la rentrée prochaine à l’ISG Sport Business Management. J’espère pouvoir rester au sein de Special Olympics France en alternance. C’est en bonne voie !

J’ai toujours beaucoup suivi le sport, du football au rugby en passant par la Formule 1 . Et souvent cela se passe sur Canal+ ! C’est surement l’un des médias que j’aimerais rejoindre dans les prochaines années. C’es d’ailleurs surement pour cela que le métier de journaliste sportif m’a beaucoup attiré dès le début de mes études. Être au plus près des réactions, des émotions que peuvent procurer les événements sportifs, c’est cela qui m’anime depuis longtemps.

Special Olympics World Games 2023 Berlin 17.06.2023 Opening Ceremony Eröffnungsfeier Olympiastadion Foto: Tilo Wiedensohler/camera4

Partagez cet article