L'ÉCOLE DES MÉTIERS DU SPORT

Coupe du monde au Qatar 2022 : entre business et polémique

Du 20 novembre au 18 décembre 2022 aura lieu la Coupe du monde de football au Qatar. C’est la première fois de l’histoire que cette compétition est accueillie par un pays du Moyen-Orient. Découvrez les enjeux de cette compétition sportive suivie à travers le monde…

Qatar 2022, une première mondiale

Le Qatar, émirat situé au milieu de la péninsule arabique a connu une forte croissance économique à partir des années 80 notamment grâce à leurs ressources de matières premières telles que le pétrole et le gaz. Aujourd’hui, le Qatar est l’un des pays avec le plus haut PIB par habitant au monde. Afin de construire son influence internationale et obtenir de la reconnaissance diplomatique, le Qatar réalise depuis plusieurs années des investissements importants dans le monde du sport, notamment avec le rachat du PSG. 

Le petit émirat se voit attribuer l’organisation de la Coupe du monde en 2010 et devient le premier pays du Moyen-Orient à organiser cet événement sportif planétaire. La cheikha Al-Anoud bint Mana Al Hajri, directrice générale adjointe et directrice des affaires du Centre financier du Qatar a déclaré au sujet de l’attribution de la coupe du monde au Qatar : “C’est une occasion unique de se placer sur la carte sportive internationale ou sur la carte commerciale et économique internationale. La Coupe du Monde n’est qu’un petit reflet d’un effort massif.” (source : « Qatar : focus sur le business autour de la Coupe du Monde de football » – Euronews)

attribution de la coupe du monde au qatar

À cause des conditions météorologiques particulières du pays, la coupe du monde 2022 aura exceptionnellement lieu en hiver, du 20 novembre au 18 décembre, permettant aux joueurs de s’entrainer et de concourir dans des conditions propices. 32 équipes nationales s’affronteront donc cet hiver afin de remporter la plus grande de toutes les compétitions de football. 

Qatar 2022, un budget 20 fois plus élevé que la dernière édition de la compétition

Au-delà d’une grande fête sportive, la coupe du monde s’inscrit comme l’un des plus grands événements du sport business avec des implications financières massives. Coup d’oeil sur les enjeux économique de la coupe du monde de football :

Le budget alloué par la Qatar pour la prochaine coupe du monde est d’un montant faramineux de 220 milliards de dollars. C’est 20x le budget de la dernière édition de la compétition, organisée à l’époque par la Russie. 

budget de Qatar 2022 comparé aux anciennes éditions de la compétition
Source : statista

Ce budget comporte la création des 7 nouveaux stades à la pointe de la technologie qui accueilleront les matchs (designs modernes, stades connectés, système de climatisation innovants, etc). Au moment de l’attribution de la coupe du monde en 2010, seulement un stade était opérationnel pour la compétition, forçant le pays à se lancer dans la construction de toutes nouvelles infrastructures.  

Cependant, le budget attribué à la seule construction de ces nouveaux stades est estimé entre 6,5 et 10 Milliards de dollars. La somme colossale investie par le Qatar pour l’organisation de cette compétition s’explique surtout par le fait qu’elle s’inscrit dans le projet de développement du territoire, le projet Qatar 2023. En effet, ces 220 Milliards de dollars ont principalement servi à construire de nombreuses infrastructures de classes mondiales telles que des routes, des transports souterrains, des aéroports, des hôtels et d’autres installations sportives. À l’image des JO, la Coupe du monde est également l’opportunité pour les pays et villes d’accueil de révolutionner leurs solutions de mobilité ainsi que leurs infrastructures sur le territoire. 

Quels bénéfices sur le long terme pour le Qatar ? 

Plus de 1,5 million de supporters seront présents sur le territoire Qatari sur ce mois de compétition. Le pays s’attend à des bénéfices de plus de 20 Milliards de dollars à court terme par les recettes directes de l’événement. La temporalité de cette compétition est une véritable valeur ajoutée pour la rentabilité de cette édition de la Coupe de monde. En effet, la période de Noël correspond au plus grand temps fort en termes d’investissement en publicité de la part des annonceurs. Couplée à l’habituel investissement massif de marques sur cette compétition, cette coupe du monde pourrait devenir une des plus rentables de l’histoire en termes de publicité, de marketing et d’événementiel.

Néanmoins, les bénéfices réalisés par l’organisation de la coupe du monde au Qatar ne se cantonnent pas à des revenus sur le court terme. En effet, la principauté s’attend également à des bénéfices conséquents sur le long terme notamment via la rentabilisation des nouvelles infrastructures et à la dynamisation du tourisme qui découlera de cet événement. 

Les investissements directs à l’étrangers sur le sol Qatari ont également triplé ces deux dernières années. Issues de différents secteurs, ces entreprises fraîchement présentes sur le territoire vont également permettre au Qatar de dynamiser son économie de manière pérenne une fois la coupe du monde terminée. 

Drapeaux Qatar 2022

Qatar 2022, une compétition controversée

Le bilan carbone de la coupe du monde au Qatar, un sujet épineux

De nombreuses polémiques gravitent autour de cette coupe du monde. Outre le fait que le Qatar ne possède aucune culture footballistique, son élection pour l’organisation de la coupe du monde 2022 fait plus que jamais débat sur le plan environnemental…

Les enjeux environnementaux sont depuis quelques années au cœur de l’organisation de tout événement. Malgré cela, la météo locale impose au pays hôte d’équiper tous les stades de systèmes de climatisation qui seront actifs tout au long de la compétition. Cette décision a soulevé de nombreuses critiques de la part des observateurs du monde entier. 

Climatiser un stade n’est pas une nouveauté, aux Etats-Unis notamment, ou encore en Angleterre où de nombreux stades sont chauffés. Le Qatar, lui, défend son empreinte environnementale et assure que la climatisation sera alimentée à l’énergie solaire grâce à des panneaux photovoltaïques. Saud Abdulaziz Abdul Ghani, créateur du système de climatisation équipés dans ces nouveaux stades estime son innovation « 40 % plus durable que les techniques existantes »

Nouveau stade Qatar 2022

Au delà du sujet de la climatisation des stades, des efforts sur la réduction du bilan carbone sont quand même à souligner avec l’exemple du stade Ras Abu Aboud : ce tout nouveau stade a été construit à partir de conteneurs et autres matériaux recyclés de manière à ce qu’il puisse être démonté puis vendu ou réutilisé une fois la coupe du monde terminée. 

Malgré les arguments présentés par le pays organisateur pour défendre leur engagement écologique, de nombreuses critiques subsistent de la part des observateurs du monde entier. En réaction à ces critiques, la Fifa a annoncé un renforcement des critères environnementaux dans les appels d’offres pour choisir les pays organisateurs des futures compétitions internationales.

Le respect des droits de l’homme au coeur de la controverse Qatar 2022

La plus grande controverse gravitant autour de cette coupe du monde concerne le traitement des 1,7 millions d’ouvriers immigrés qui ont servi de main d’œuvre à la construction des nouvelles infrastructures Qataris. Entre mauvaises conditions de vie, salaires impayés, travail forcé et interdictions de quitter le pays, les méthodes utilisées par le Qatar se voient qualifiées de véritable esclavage moderne. Elles auraient fait plus de 6500 morts depuis le début des chantiers

Ce non-respect des droits de l’homme, couplée à une politique anti-LGBT inscrite dans la loi du pays ont contribué à un rejet massif de l’opinion publique pour l’attribution de cet événement au petit émirat. Du point de vue des marques, cette coupe du monde si particulière est aussi l’occasion de défendre des valeurs fortes comme l’a fait la marque Hummel, équipementier officiel de la fédération de football Danoise. L’équipementier a décidé de proposer des maillots dont la marque et l’emblème sont atténués, voir effacés,  afin de faire porter un message sur le respect des droits de l’homme dans le pays d’accueil

“Avec les nouveaux maillots de l’équipe nationale danoise, nous avons voulu envoyer un double message. Ils sont non seulement inspirés de l’Euro 92, rendant hommage au plus grand succès footballistique du Danemark, mais sont aussi une protestation contre le Qatar et son bilan en matière de droits de l’homme. C’est pourquoi nous avons atténué tous les détails des nouveaux maillots du Danemark pour la Coupe du monde, y compris notre logo et nos chevrons emblématiques. Nous ne souhaitons pas être visibles pendant un tournoi qui a coûté la vie à des milliers de personnes. Nous soutenons l’équipe nationale danoise jusqu’au bout, mais ce n’est pas la même chose que de soutenir le Qatar en tant que pays hôte. Nous pensons que le sport doit rassembler les gens. Et quand ce n’est pas le cas, nous le faisons savoir.”

Communiqué officiel de la marque Hummels. 

La Coupe du monde 2022, événement phare dans la pédagogie de nos étudiants

La Coupe du monde, au-delà de ses polémiques, reste un événement incontournable du sport business. C’est l’occasion pour nos étudiants de l’ISG Sport Business Management d’appréhender à travers leurs modules cette compétition sous plusieurs angles. Ils analyseront l’histoire de cette compétition et ses différents enjeux, l’aspect organisationnel et les enjeux environnementaux d’un événement sportif d’envergure mondiale, l’approche journalistique avec l’analyse du traitement de la compétition dans les différents médias online et offline, et enfin la dimension sponsoring, communication et marketing, ainsi que toutes les problématiques RSE auxquelles sont confrontés les organisateurs et les marques.

Plusieurs événements sont au programme au sein de notre formation afin de décrypter la plus grande des compétitions de football :

Les world cup days de l'ISG

Les World Cup Days :

Cet événement met nos étudiants dans la peau de journalistes sportifs. Aux côtés de journalistes sportifs intervenants de l’école, nos étudiants visionnent et analysent un des matchs de la coupe du monde et réalisent différentes missions de journalisme : commentaires de matchs en live, rédaction d’articles, préparation d’une émission radio débrief, etc….

Module histoire et culture du sport :

Ce module retrace l’histoire des différentes compétitions et ligues sportives. Lors du mois de compétition de la Coupe du monde au Qatar, nos étudiants pourront étudier l’histoire de la coupe du monde depuis sa création ainsi que les différents enjeux de cette compétition à travers les années.

Pelé au maracana
Nouveau stade pour Qatar 2022

Module événementiel & hospitality :

Ce module donne des clés de lecture aux étudiants sur les particularités de l’organisation de grandes compétitions sportives. La coupe du monde au Qatar sera étudiée de près dans ce module et permettra aux étudiants de découvrir les enjeux de l’impact environnemental de l’organisation d’une manifestation sportive d’envergure mondiale, ainsi que les enjeux en hospitalité pour les marques qui y participent.

Module marketing du sport :

Pendant la Coupe du Monde, ce module permettra aux étudiants d’analyser les activations des marques sur ce événement, des sponsors aux équipementiers, et de comprendre les enjeux business de cette compétition pour ces dernières.

Vous souhaitez vivre la passion du sport au sein d’une école 100% Sport Business ? Inscrivez-vous dès maintenant ici.

Partagez cet article